Qui sommes-nous? | Notre histoire

Le grand départ!


    Par une soirée du mois de novembre 1997, toutes deux vivant encore chez nos parents, je décida d’aller rejoindre ma soeur Chantale dans sa chambre.  Assise sur son lit, on commença à se parler de notre situation professionnelle. Nous étions toutes les deux graduées de l’école de coiffure, travaillant dans le même salon mais sachant très bien qu’il nous manquait quelque chose…...la flamme entrepreneuriale.  Malgré que du haut de nos vingt et un et vingt quatre ans, personne nous avait vraiment préparé à ce que cela voulait vraiment dire, mais la force de nos rêves était vraiment plus grande que la peur que nous aurions pû ressentir.

Le but était d’avoir un salon qui nous ressemblait, à notre image:  moderne, stylé tout en étant familier. C’est alors pourquoi à ce moment là, je lui proposa que notre nom d’entreprise pourrait être “Salon Chanthalie (Chan pour Chantale et thalie pour Nathalie) mais en une fraction de seconde elle répondit: «Ce sera Studio car ce sera plus moderne et Shanthaly sera écrit avec un “S” au début et un “Y” à la fin.  Ce sera plus stylé!»

Assise alors en papillon avec des brillants dans les yeux nous savions que c’était le grand départ d’une belle aventure. Shanthaly ouvrit alors ses portes 2 mois plus tard, soit le 6 janvier 1998.

………….

 

Raviver la flamme

 

    Le temps passa à une vitesse fulgurante et nous nous sommes retrouvées dix ans plus tard avec plus de défis à relever.  Tous nos rêves du début s’étaient réalisés. Nous avions notre salon moderne, stylé tout ça dans une ambiance amicale et familiale.  Notre clientèle toujours aussi fidèle était de plus en plus imposante à un tel point que nous étions maintenant quatre stylistes à temps pleins et une assistante à temps partiel.  En ayant plus de rêves à conquérir, un vide commença à se créer. La routine du quotidien s’installa et peu à peu les brillants dans nos yeux commença à s'estomper.

Par une belle journée de printemps, Chantale a accueilli  sa prochaine cliente et comme à l’habitude elle la coiffa tout en entretenant une belle conversation.  Sachant que sa fille allait graduer de l’école secondaire dans quelques mois, Chantale lui demanda ce que sa fille songeait à faire comme carrière.  Sans aucune méchanceté et même sans réaliser à qui elle parlait, la cliente répondit: « Ma fille voudrait devenir une coiffeuse, mais je lui ai dit qu’elle était trop intelligente pour faire ce métier là!  Elle a un rendement scolaire assez élevé pour aller à l’Université. Elle ne peut pas devenir seulement une coiffeuse!» Chantale très professionnelle n’a pas démontré sa frustration et a continué son travail sans que la cliente ne ressente quoi que ce soit.  À la fermeture du salon, elle s’est empressée de tout me raconter. Pour de longues minutes nous avons passé par toute une gamme d’émotions: la frustration, la colère, la déception, la tristesse et le découragement. Par la suite nous nous sommes ressaisis et sommes venus à la conclusion que ce que cette cliente avait osé dire tout haut était la perception de beaucoup d’autres gens face à notre métier.  Sans le savoir cette cliente nous avait fait une faveur, car c’est à ce moment précis que la flamme s’est ravivée dans nos yeux et nous avions compris que nous seul avions le pouvoir de changer les choses. Notre nouvelle mission serait de changer la perception négative de notre métier dans notre communauté. Nous devions élever le standard en étant plus professionnel dans notre service à la clientèle, dans notre habillement, mais surtout dans nos connaissances.  L’éducation était pour être la clef du succès! Nous nous sommes alors bien promis ce soir là que dorénavant l’éducation et le professionnalisme seraient au coeur des valeurs Shanthaly et que le respect de notre métier serait reconquis par notre communauté. Nous pouvons dire dix ans plus tard: « Mission accomplie!»

 

Pour ceux qui s’inquiètent, la flamme dans nos yeux n’est pas prête à s’éteindre, car maintenant Chantale et moi sommes à la conquête de changer la perception de notre industrie de la beauté un étudiant(e) à la fois…….À suivre…….